Comment inscrire mon enfant dans une crèche KidsCare ?

Comment déclarer la crèche au niveau des impôts ?

Si votre enfant est gardé dans une crèche au Luxembourg, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt. En effet, en déclarant les frais de garde de la crèche, l’Etat vous rembourse une partie au moment de votre déclaration d’impôt.

Pour déclarer la crèche au niveau des impôts, il faut toutefois prendre en compte plusieurs situations : votre lieu de résidence, votre lieu de travail et le lieu de garde de votre enfant.

 

Déclarer les frais de garde de la crèche pour les impôts au Luxembourg

Les frais de garde d’enfant comprennent les dépenses faites lors de l’accueil chez une assistante maternelle, une crèche, un foyer de jour ou dans un organisme agréé.

Si votre domicile se trouve au Luxembourg et que vous faites une déclaration de revenus, vous pouvez déclarer les frais de garde de votre enfant comme charges extraordinaires. Il faut que votre enfant ait moins de 14 ans au 1er janvier de l’année d’imposition.

La réduction fiscale est également possible si votre enfant est gardé dans une crèche d’un pays de l’Union Européenne. Par exemple, si vous vivez au Luxembourg mais faites garder votre enfant dans une crèche française, vous pouvez déclarer le coût de la crèche dans votre déclaration d’impôts luxembourgeoise.

Comment obtenir le remboursement de mes frais de garde ? Vous devez remplir la case 1519 sur votre déclaration d’impôts et joindre en plus un justificatif du montant réel du coût de la garde.

L’administration luxembourgeoise prend ensuite en compte vos derniers revenus et le nombre d’enfants à charge rattachés à votre foyer fiscal pour faire le calcul. En fonction de ces conditions, elle calcule le montant au-delà duquel le coût réel de la garde pourra être déduit. C’est ce qu’on appelle les charges extraordinaires.

 

Quelles sont les charges extraordinaires ?

Seuls les frais de garde d’enfant considérés comme charges extraordinaires peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt.

On appelle charges extraordinaires, les charges considérées comme inévitables et qui réduisent de manière conséquente la capacité contributive du contribuable. Cette capacité dépend de la situation de la famille et de la situation financière.

Une charge considérée comme extraordinaire est également une charge qui ne concerne pas la majorité des particuliers se trouvant dans une situation familiale et une situation financière similaires.

Enfin, les parents de l’enfant accueilli n’ont le droit de déduire que les frais de garde qui sont à leur charge. Ils ne peuvent pas prendre en compte les frais versés par une caisse de maladie ou une mutuelle privée.

Vous pouvez déduire les charges extraordinaires selon deux modalités :

  • En frais réels : la déduction est donc égale aux frais qui ont réellement été payés

  • Par un abattement forfaitaire : la déduction perçue ne peut pas dépasser 450 € par mois ou 5 400 € par an. L’abattement forfaitaire ne peut pas non plus dépasser les frais réellement engagés.

Si l’abattement forfaitaire est choisi pour la garde d’enfant, il ne pourra être également choisi pour des frais d’aides ou de soins autres.

 

Déclarer les frais de garde si vous résidez en France

Si vous êtes un contribuable luxembourgeois mais que vous résidez en France, vous pouvez également déduire les frais de garde de la crèche de votre enfant. Seulement, ces frais ne pourront pas dépasser un plafond de 1 150€ par enfant jusqu’à ses 6 ans.

Vous pouvez déduire ces frais que vous ayez ou non des revenus en France.

 

Déclarer les frais de garde si vous résidez en Belgique

Si vous êtes un contribuable luxembourgeois mais que vous résidez en Belgique, vous pouvez déduire les frais de garde au maximum de 11,20 € par jour et jusqu’aux 12 ans de l’enfant. 

Les contribuables non-résidents au Luxembourg doivent remplir une déclaration d’impôt. La déduction des frais de garde est possible sous réserve qu’ils remplissent les conditions pour être fiscalement considérés comme résidents. 

Votre enfant peut donc être gardé soit dans votre pays de résidence principale soit dans le pays de votre emploi professionnel. Vous pouvez, quelle que soit la situation, déduire ses frais de garde sur plusieurs déclarations d’impôts sur le revenu. Les limites de déduction, cependant, changent. 

 

Avons-nous répondu à votre question ?